De l’entreprise citoyenne à l’entreprise socialement responsable (2006)

Extrait de Didier C., Huet R., 2006, La Responsabilité Sociale et Environnementale dans l’enseignement supérieur de la région Nord-Pas-de-Calais., Rapport, synthèse d’une étude commandé par l’association Alliances Nord pas de Calais et la FUPL, 500 p.

3.1.3. De l’entreprise citoyenne à l’entreprise socialement responsable

Si ce terme témoigne d’une dérive sémantique, il a été revendiqué par de nombreuses entreprises. Cela a notamment produit des effets. A titre d’exemple, la problématique de l’exclusion illustre bien la volonté de certaines entreprises d’intervenir dans des domaines qui relèvent de l’intérêt général et donc traditionnellement d’instances publiques. L’émergence de l’entreprise citoyenne coïncide avec le déclin du paternalisme : elle est lié à la montée de l’Etat providence et à l’émancipation sociale des ouvriers à partir des années 1920. En effet, tandis que les conflits sociaux se développent (grèves, prise de conscience des ouvriers sur les effets de la domination du patronat), les pouvoirs publics prirent le relais à travers l’État social, faisant ainsi de l’ombre aux prestations patronales. Ces dernières se virent réglementées et secondaires par rapport à l’Etat providence. C’est finalement la crise du volontarisme étatique et plus généralement de la régulation fordiste qui redonna à l’entreprise un rôle dans la régulation sociale à partir des années 1980. La pression de l’opinion publique et des pouvoirs publics incitèrent en effet les entreprises à prendre en compte leur environnement économique, social et écologique.

Le concept de « citoyenneté d’entreprise » né aux États-Unis dans les années 1970 et importé en France 20 ans plus tard est porté par le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD). Le CJD estimait que l’entreprise « doit être sociale pour être économique ». Plusieurs étapes de sa réflexion et de ses propositions débouchèrent en 1992 sur les « neuf principes pour construire une entreprise citoyenne ». « La Charte de l’entreprise citoyenne […] allie la performance économique (honorer la confiance des actionnaires et des clients), la performance sociale (capacité à rendre les hommes acteurs et auteurs) et la performance sociétale (contribution de l’entreprise au développement de son environnement) » 

La notion d’entreprise citoyenne sera ensuite reprise par le CNPF, sous la présidence de Jean Gandois à partir de 1995. Pour certains auteurs tel Le Goff, ou encore Ballet et De Bry, nous assistons à l’émergence d’un « néopaternalisme » qui s’élabore à travers des formes de gestion des ressources humaines tel que le management participatif (cercles de qualité, groupes d’échange et de progrès, groupes d’expression directe dans salariés…), la culture d’entreprise (considérée comme un ensemble de références, de valeurs partagées dans l’organisation, résultant de son histoire)… Le « bon ouvrier » serait remplacé par le « bon salarié », motivé et impliqué (BALLET et DE BRY, 2001 p. 132). Il est à noter que le CJD reste méfiant par rapport au risque de manipulation induit par le management participatif, et lui préfère le dialogue social.

Ainsi, les ambiguïtés du concept d’entreprise citoyenne vont amener les entreprises et les différents acteurs à lui préférer progressivement celui d’entreprise socialement responsable. Ces deux concepts sont cependant très proches, et on peut parler d’un continuum de pensée entre les deux. La RSE insiste plus clairement sur le fait que l’entreprise n’est pas seulement liée à la société (entreprise citoyenne), mais également responsable de ses actes lorsqu’ils impliquent la société.

Référence : J. Ballet, F. de Bry (2001), L’entreprise et l’éthique, Paris, Le Seuil, Col. Points


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Collectif EPSI (23 avril 2024). De l’entreprise citoyenne à l’entreprise socialement responsable (2006). Études Pluridisciplinaires Sur l’Ingénierie. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w9er


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search